ça s'partage !Share on Facebook77Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Droit de cité à l'expression du Peuple !

« Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation est puni d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.
Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l’exercice d’une des libertés visées à l’alinéa précédent est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende »
Article 431-1 du Code pénal

Une justice expéditive comme on aimerait la voir plus souvent en oeuvre dans des affaires politiques ou criminelles, appliquée ici à 4 étudiants pour une banale altercation… Bientôt leur libération…

M, 19 ans, depuis le 27/05/2016, sorti le 19/07/2016

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

A. 19 ans, depuis le 27/05/2016, sorti le 27/08/2016

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

R, 19 ans, depuis le 27/05/2016, sorti le 26/06/2016

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Q, 24 ans, depuis le 27/05/2016, sorti le 26/06/2016

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Nous refusons avec fermeté et conviction toute tentative de censure, par quelle manière que ce soit, intimidations policière, judiciaires, politiques

Nous, c'est des parents et ami.e.s, militants-tes féministes, membres d'associations de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et de lutte contre les discriminations, enseignants-tes, chercheur-ses, syndicalistes, journalistes, élu-e-s, artistes, citoyen-nes...
ça s'partage !Share on Facebook77Tweet about this on TwitterEmail this to someone